Un portrait sur la peau…le tatouage le plus symbolique

Tatouage ornemental, un bijou gravé à même la peau…
avril 15, 2019
Tatouage tribal : quel message se cache derrière les symboles originaux ?
avril 15, 2019

Le portrait sur la peau est un motif de plus en plus demandé à travers le monde. Mais pour que ce tatouage portrait soit le plus représentatif possible, l’artiste doit faire preuve d’une précision chirurgicale, une finesse et une délicatesse appréciable dans chacun de ses gestes. Ce qui n’est pas donné à tous les tatoueurs.

Une précision minutieuse requise

D’ailleurs, ce ne sont pas tous les tatoueurs qui se spécialisent dans le tatouage portrait. Et ce n’est peut-être pas non plus la plus forte demande de tel ou tel tatoueur, aussi il n’estime pas utile de s’y mettre. Par ailleurs, il faut savoir que pour devenir un professionnel de renom dans le tatouage portrait, il faut chercher sans cesse à améliorer sa technique, à affiner son style, ne jamais dormir sur ses lauriers. Car en général, les artistes spécialisés dans ce type de tatouage sont le plus souvent autodidactes. Ils entament leur propre formation sur la base de modèles disponibles, peut-être sur le Web ou ailleurs pour apprendre. Ce type de tatoueur doit commencer par analyser à fond le portrait et essaie, autant que possible, à exprimer dans son œuvre sa perception personnelle tout en restant fidèle au modèle. Pour information, être capable de transformer un modèle en tatouage portrait prend un temps considérable. Ainsi, rien n’est à négliger.

La concentration est essentielle

Comme on peut l’imaginer sans peine, réaliser un tatouage portrait est une gageure, un défi qui nécessite un travail de fourmi et un maximum de concentration. L’artiste doit travailler dans le calme le plus complet, mais certains ont besoin d’écouter une musique de fond par exemple pendant les longues heures de travail. Il ne doit être, en aucun cas, dérangé par une source de distraction quelconque car la moindre erreur peut être irréparable. C’est cela la particularité du tatouage en général et notamment celui du tatouage portrait, le dessin qu’on réalise est ineffaçable, il est gravé à jamais. Pas le droit à l’erreur donc car une seule faute risque de nuire à l’ensemble. Tout cela veut dire qu’un artiste du tatouage portrait a besoin de compétences pour réussir et se faire un nom dans le monde du tatouage mais il a aussi besoin d’une capacité de concentration importante. Ces qualités ne sont pas optionnelles dans ce domaine précis. Quand on pense à l’artiste Andreas Vrontis qui a réalisé un portrait de John Lennon, on peut être sûr que tous ceux qui ont vu le tatouage ont reconnu immédiatement le personnage célèbre, ce qui n’est possible que si l’artiste est méticuleux et possède la maîtrise du détail.

Sur toutes les parties du corps

Beaucoup croient peut-être qu’un portrait ne peut être gravé que sur une grande surface de peau, mais est-ce-qu’ils ont raison ? Certes, avoir le dos ou le torse comme support peut faciliter la tâche d’un artiste mais il ne peut agir que sur la demande de ses clients. Certains souhaitent par exemple que le portrait soit dessiné sur leur mollet, surface assez réduite, reconnaissons-le, ou encore sur leurs avant-bras. Lorsque l’endroit où doit être réalisé le tatouage portrait n’est pas suffisamment grand, le travail devient alors plus difficile. C’est pour cette raison que réussir les portraits est, pour le tatoueur réaliste, le but ultime, le Graal. Reproduire avec exactitude les proportions d’un visage, la profondeur d’un regard, le charme d’un sourire, le contour d’un menton, les courbures d’une mâchoire etc. relève d’un exploit, il faut l’avouer. Sylvano Fiato, Niko Hurtado et Matteo Pasqualin font partie de ces artistes réalistes qui ont réussi, et qui continuent d’avoir du succès dans la réalisation de tatouage portrait plus vrai que nature.