Tendance rétro : qu’est ce que le tatouage old-school ?

calligraphie pour le tatouage
Choisir calligraphie pour le tatouage
août 1, 2016
Les jolis messages codés des tatouages Maori et Polynésien
avril 15, 2019

Le tatouage old school, comme les autres tatouages, est réalisé sur une seule ou plusieurs parties du corps, mais toujours visibles à l’oeil. C’est une des caractéristiques de ce type de tatouage, ce qui explique pourquoi, le plus souvent, le tatouage old school est dessiné sur le bras.

Sous plusieurs formes

Ce type de tatouage peut être un des motifs classiques ou des dessins cryptés dont le sens est quelquefois mystérieux. Le tatouage old school est aussi une façon d’exprimer une certaine idéologie, ce qui veut dire que ceux qui l’ont sur leur corps s’identifient à tel ou tel groupe ou encore à telle ou telle culture. Les formes de ce tatouage dépendent de la personne qui le réalise car chaque tatoueur a sa propre signature en quelque sorte, son cachet personnel, ses modèles bien à lui. C’est certainement la raison pour laquelle on catégorise ce type de tatouage comme de l’art à part entière. Sa naissance remonte à loin, au début des années 1900, d’où l’appellation « old » ou rétro cependant, il reste, aujourd’hui encore, très populaire. Etant donné qu’il est né aux Etats-Unis, c’est un concentré d’influences amérindiennes, de la mouvance des bikers et des marins.

Particularités du tatouage old school

Comment reconnaît-on le tatouage old school ? En fait, il est facilement reconnaissable de par ses contours noirs bien épais et de ses teintes primaires vives, principalement le vert, le rouge et le bleu. La simplicité se dégage de ces formes graphiques. En réalité, à ses débuts, les techniques utilisées n’étaient pas aussi développées et aussi affinées comme celles d’aujourd’hui, il en est de même des matériels à la disposition des artistes. Les considérations d’ordre esthétique n’étaient donc pas la priorité, elles n’étaient pas encore à leur portée. Des multiples influences qui ont permis son apparition, c’est sans nul doute celle des marins qui pèsent le plus sur la balance. Et ce sont eux également qui ont surtout popularisé ce type de tatouage rétro. Pour ces marins, les dessins symbolisaient ce qu’ils vivaient quand ils étaient en pleine mer. Mais avec le temps, l’idéologie représentée par ces motifs s’est peu à peu codifiée. L’un des motifs les plus répandus parmi les marins étaient la pin-up, symbole de la femme qui n’avait pas le droit de monter à bord mais qui était tout de même là, à bout de bras. Naturellement, l’ancre des bateaux était aussi très présents sur les bras et les avant-bras des matelots, symboles s’il en faut de leur racine au loin (famille, maison), du risque encouru de par leur métier et aussi l’espoir d’un retour, la sécurité.

D’autres images très présentes

Le tatouage old school comprend très souvent également des images d’oiseaux, ce qui peut en étonner plus d’un, car n’ayant pas forcément un lien direct avec le monde marin. C’est surtout l’hirondelle qui est la plus souvent dessinée, mais comme on le sait, cet oiseau symbolise une bonne nouvelle ou bien la chance. Si deux hirondelles sont dessinées, cela signifie que la personne qui les porte a su faire face à une épreuve et l’a emporté. Mais d’autres images aussi peuvent être tatouées, dont la panthère, qui évoque une force de caractère et une volonté inébranlable. Parfois, ce n’est pas le dessin en lui-même mais les couleurs prédominantes qui en déterminent le symbole. Pour une rose par exemple, si elle est rouge, elle représente l’amour, voire la passion, et inversement, elle peut évoquer une grande souffrance et le sang. Si la rose est bleue, elle rappelle la jeunesse et les ombres mystérieuses, tandis qu’en noir, elle symbolise la haine, et en blanc, elle signifie pureté immaculée.