Tatouage tribal : quel message se cache derrière les symboles originaux ?

Un portrait sur la peau…le tatouage le plus symbolique
avril 15, 2019

Parmi d’autres tatouages, le tatouage tribal est devenu tendance. Il est maintenant répandu dans le monde entier, plus particulièrement en France.

Très répandu en France

La France est, depuis quelques années, une cliente importante dans l’univers du tatouage, notamment le tatouage tribal. Prisé surtout par la jeune génération, le tatouage tribal est le plus fortement demandé à l’échelle nationale. Il faut toutefois admettre qu’un certain nombre de tattoos ne sont tribaux que de nom. Le fait d’attribuer l’adjectif « tribal » à un tatouage le rendant plus exotique, plus folklore, et donc plus attirant, le terme « tatouage tribal » est maintenu même si certains d’entre eux ne font aucunement partie d’une culture tribale quelconque. Certains motifs s’inspirent d’images traditionnelles ou d’autres motifs anciens. Ce qui signifie que ce qui est classé en tant que tatouage tribal peut être très varié, car le terme a un sens très large de nos jours. Mais en général, dans ce type de tatouage, les dessins sont souvent représentés de manière répétitive, ils sont gravés en lignes fortement prononcés, épaisses. La couleur prédominante est le noir, ce qui est certainement le plus approprié pour ce qu’évoque le tatouage tribal : un symbolisme spirituel et ou mythique. A la base, c’est cela le message qu’exprime ce type de tatouage.

Catégorisation

Le tatouage tribal ne peut pas être catégorisé de manière formelle, car comme nous l’avons mentionné plus haut, il peut se représenter en mille et une formes. Mais là où on peut établir des différences flagrantes, c’est entre les dessins corporels tribaux traditionnels et ceux qui sont modernes. Parlons de la première catégorie : l’art corporel tribal traditionnel. Celui-ci trouve son origine notamment en Afrique et en Nouvelle-Zélande, chez les Maoris où il s’exprime dans toute son authenticité, sans aucune touche moderne. Pour rappel, le mot tatouage nous vient de cette population et désigne les dessins corporels. Les motifs sont tous de très vieux dessins hérités des ancêtres. Il est donc question ici d’oeuvres pures, non teintées d’éléments actuels mais à 100 % originaux, ce qui est rare de nos jours. Tout ce qu’on appelle tatouage tribal aujourd’hui est pratiquement un mélange de traditionnel et de moderne. Approfondissons à présent ce qu’est le tatouage tribal moderne. Les motifs, pour la plupart, comportent des éléments traditionnels mais retouchés, ce qui donne en effet un dessin original et parfois d’une grande beauté. Souvent, le dessin exprime l’interculturalité, un mélange savant de plusieurs cultures, comme un hommage à l’humanité.

Quel sens leur donner ?

A quoi font référence les dessins tribaux ? La réponse à cette question dépend de plusieurs facteurs. En effet, le sens que l’on peut donner à un tatouage tribal est en fonction, d’une part, du dessin lui-même, et d’autre part, de la culture d’où il est tiré. Le fait est que, selon telle ou telle culture, le même dessin peut représenter différentes choses, objets, personnes, sentiments ou causes. Donc, pour un motif tribal donné, il faut demander au tatoueur son sens selon la culture choisie ou chercher soi-même la signification. Un véritable tatouage tribal a souvent une connotation spirituelle. Tel motif sert comme protection contre les esprits méchants et les forces suprahumaines malveillantes, mais ici en Occident, il n’a évidemment pas ce sens puisque les occidentaux n’ont pas ce genre de croyance. Aussi, un grand nombre de motifs tribaux n’ont littéralement aucun sens. Ils sont gravés dans un but purement esthétique, sans plus. En réalité, le tatouage tribal doit être sur des parties visibles du corps, le visage notamment, mais il s’avère préférable de les tatouer sur les pieds, les hanches, sur la nuque ou dans d’autres parties généralement recouvertes du corps.